Une pépinière d’agro-transformation à l’étude

12_09_17-Bandeau-Pépinière-Agro

En novembre 2011, la CACEM a lancé le chantier de la première zone, avec la création d’un parc d’activités économiques sur la commune de Saint-Joseph. Ce parc d’une superficie de 8 hectares accueillera dès le deuxième semestre 2012, des activités agro-industrielles, artisanales et commerciales, avec l’objectif d’en faire la première Ecozone martiniquaise.

 

Par ailleurs, la communauté d’agglomération du centre de la Martinique, a décidé dans sa stratégie de développement économique pour les dix prochaines années, de soutenir prioritairement deux filières dont celle de l’agro-transformation (l’autre étant le nautisme).

 

Constatant qu’il n’existe pas en Martinique de structures d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement et d’appui pour les entreprises, dédiées à l’agro-transformation, la CACEM souhaite réaliser, au sein de la zone d’activités de Choco-choisy, une pépinière d’agro-transformation. Cet équipement sera conçu pour un fonctionnement en synergie avec un espace consacré aux Industries Agro-Alimentaires.

 

La mise en oeuvre d’un nouvel outil de type pépinière d’entreprises d’agro- transformation au sein du système d’innovation martiniquais vise à répondre aux enjeux suivants :

  • Réduire les coûts d’accès aux infrastructures et à l’environnement spécifiques à l’agro-transformation
  • Favoriser l’entreprenariat innovant dans le secteur de l’agro-transformation
  • Participer à la maitrise des risques technologiques et économiques inhérentes aux démarches d’innovation agro-alimentaire
  • Soutenir les innovations contribuant au développement endogène de l’économie insulaire martiniquaise

agriculture-agro2

L’objectif de la pépinière répondra notamment à diverses préoccupations :

  • Pallier le manque de foncier et d’infrastructures d’accueil pour les entreprises émergentes innovantes de l’agro-transformation en leur dédiant un site, avec une offre adéquate d’équipements et de services, dans des conditions financières sereines
  • Limiter les risques technologiques et économiques de lancement par un encadrement approprié
  • Offrir aux chefs d’entreprises, l’expérience et le savoir-faire de structures spécialisées dans l’agro-transformation pour les accompagner dans le démarrage de leur activité
  • Mettre en réseau et animer les acteurs de l’agro-transformation (formation, recherche, partenaires, professionnels…)
  • Permettre aux entreprises de s’inscrire dans une démarche de développement durable

 

Le projet de pépinière agro-transformation poursuit la dynamique technopolitaine impulsée par la CACEM et visant à apporter aux PME les ressources nécessaires à une meilleure maitrise de leur démarche d’innovation : ingénierie d’accompagnement, infrastructures d’accueil, mise en réseau des compétences.

 

La première tranche d’études a été lancée en septembre 2012 et concerne la faisabilité et la pré-programmation de l’opération.

Le Bureau d’Etudes retenu mènera, entre septembre 2012 et septembre 2013, cette première phase en plusieurs étapes :

  1. Étude des besoins en hébergement d’entreprises innovantes d’agro- transformation
  2. Définition de solutions d’hébergement potentielles
  3. Élaboration d’un pré-programme

 

La mise en œuvre de ce projet s’appuiera sur l’expérience d’accompagnement de l’innovation agro-alimentaire développée dans le cadre du partenariat entre la Direction TECHNOPOLE MARTINIQUE de la CACEM et le Pôle Agro- alimentaire Régionale de Martinique (PARM).

 

Il s’agit d’aboutir, d’ici mi-2015, à un « produit » atelier de transformation mutualisé et modulable, ainsi que des bureaux et des espaces de commercialisation destinés à l’accueil d’entreprises ou porteurs de projets dans le domaine des agro-transformations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.