L’Abattoir BÔ KAIL reléve le défi de l’innovation

Bokay logoTransférée de la commune de Saint-Pierre au François en 2008,  « l’Abattoir BÔ KAIL » est, aujourd’hui, une PME dont l’activité repose sur un effectif moyen de 43 salariés. Elle met en œuvre un véritable savoir-faire en matière d’abattage et de découpe de volailles. La SCAM, en qualité d’actionnaire unique, insuffle une dynamique de progrès à l’entreprise avec comme enjeu, la survie de toute la  filière volaille. Aussi, le modèle économique établi au sein de la filière positionne l’Abattoir BÔ KAIL en tant que véritable prestataire au service de l’Union des coopératives MADIVIAL. Consciente des enjeux, la nouvelle équipe des Abattoirs BÔ KAIL, organisée autour de Mr Guy LAMIC, Président de la SASU BÔKAIL, relève le défi d’un développement alliant rationalisation de l’organisation et innovation.

 

L’un des projets concrétisant cette orientation de développement  est le lancement de nouveaux produits utilisant de façon optimale des écarts,  sous-produits et surstocks liés au traitement des viandes ultra-fraîches. Mené, sous Bokay hachela houlette de Magali MERLINI, jeune ingénieure arrivée dans l’entreprise en Juin 2013,  ce projet innovant génèrera bientôt ses premières retombées économiques. En effet, après avoir effectué, en trois mois, un véritable saut technologique,  « BÔKAIL » est en passe de mettre sur le marché  les premiers produits de sa nouvelle gamme.   Dès la mi-novembre 2013, MADIVIAL, structure de commercialisation au service de la filière viande, livrera aux collectivités et CHR,  de la  chair de poulet en sacs de 5 kg congelés. Un autre challenge consistera à  commercialiser, dans le même temps,  en Grandes et Moyennes Surfaces,  une gamme de produits BÔ KAIL composée de  burgers de poulets hachés et  de saucisses de poulet natures et épicées.

A propos de ce projet, Guy LAMIC, précise que  » la  gamme de  produits à base de chair de poulet BÔKAIL traduit une nouvelle orientation pour l’entreprise. Cela dit, le caractère artisanal de la fabrication demeure afin de préserver la qualité des produits « .

 

Pour accompagner la conduite de ce projet d’innovation , les dirigeants de l’Abattoirs BÔKAIL ont sollicité l’appui de Technopole Martinique qui a délivré une prestation de pré-diagnostic.