Faire de notre Martinique, un Espace d’Innovations

bandeau_sla

A l’heure où Technopole Martinique renforce son dispositif et se finalise la Stratégie Régionale de l’Innovation du territoire, Raymond Saint Louis Augustin, Maire de Fort de France, Premier Vice-Président de la CACEM et Président de la Commission Innovation et Entreprise de la CACEM, délivre les orientations majeures de la politique de soutien à l’innovation de la CACEM.

 

Plus qu’un enjeu, l’innovation doit constituer une priorité de développement pour notre économie insulaire actuellement en prise à des difficultés majeures. Portée par les TPE et PME martiniquaises qui souhaitent se différencier, les démarches d’innovation sont souvent synonymes de prise de risques supplémentaires, sur un marché insulaire de petite taille, à forte intensité concurrentielle.

Le rôle fondamental des politiques publiques de développement est d’aider les créateurs et promoteurs à identifier et maîtriser les risques technologiques et économiques qui jalonnent les processus d’innovation. Il s’agit de créer l’environnement et les conditions favorables à l’émergence et au développement des innovations : ressources technologiques, infrastructures, ingénierie, réseaux, financements…

 

C’est là, toute la raison d’être de la Technopole animée par la CACEM. A travers le label TECHNOPOLE MARTINIQUE, la Communauté d’Agglomération Centre de la Martinique (CACEM) a été la première collectivité à avoir expérimenté sur le terrain, les bases d’une dynamique de territoire centrée sur l’innovation. Une dynamique qui apporte au quotidien des réponses concrètes aux créateurs et promoteurs dans leurs démarches d’innovation.
Par ailleurs premier Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation de la Caraïbe, TECHNOPOLE MARTINIQUE exerce ses missions en s’appuyant sur des partenariats locaux, nationaux et internationaux.

 

Aujourd’hui, l’urgence de notre situation économique et sociale nous condamne à trouver des « formes » de soutiens publics immédiatement opérationnels et au plus près des attentes des entrepreneurs. Accroître l’efficience des actions d’accompagnement à l’innovation devient dès lors une priorité de la politique communautaire.

 

C’est dans cet esprit que s’est opéré le regroupement des activités pépinière et Technopole au sein d’une direction et d’un site unique. Notre ambition est de transformer ce site en véritable « Espace d’Innovations » au service de l’entreprise martiniquaise. En effet, à l’écoute des créateurs, des industriels, des artisans, des chercheurs, des étudiants, Technopole Martinique aide à concrétiser les volontés d’innover non seulement en intervenant sur tout le territoire, mais aussi en offrant un lieu d’accueil et de ressources. Le site Technopole Martinique où se mêleront services d’ingénierie de l’innovation, hébergement en pépinière, incubation de projets innovants et ateliers de sensibilisation, constituera un reflet de notre dynamique d’innovation.

 

En réalité, le véritable Espace d’Innovations, c’est le territoire Martiniquais ! Les Elus communautaires l’ont bien compris après plus 17 années d’expérience et d’immersion dans les mondes de la recherche, du développement et de l’entreprise. Cet espace doit être mieux structuré, organisé en réseau, doté en ressources technologiques, valorisé au profit des générations à venir et de notre économie. C’est pourquoi la CACEM a souhaité s’investir pleinement dans la construction et la mise en oeuvre de la Stratégie Régionale de l’Innovation (SRI) qui met en exergue un enjeu majeur : positionner l’innovation en moteur de la mutation économique. Grâce à un effort collectif, cet enjeu peut être à notre portée ! Ainsi, nous participerons, à notre échelle, à la construction de l’union de l’innovation, priorité de la stratégie Europe-2020.

 

L’éloignement de la Martinique des « grands marchés », les contraintes de l’insularité, la culture entrepreneuriale jeune nous ont orienté vers la création d’un système d’innovation sur mesure. Cela participe à la “spécialisation intelligente” de notre territoire, comme nous le recommande l’Europe. Plusieurs idées guident cette démarche en cours : transformer notre biodiversité insulaire en véritable avantage concurrentiel pour l’entreprise martiniquaise, concilier développement – valorisation – préservation et responsabilité sociétale, valoriser notre patrimoine culturel, identitaire et naturel comme source de çréativité et de différenciation. Toutes ces pistes sont d’ores et déjà explorées par des entrepreneurs, des chercheurs et de jeunes compétences volontaires. Parce que le chemin de l’innovation est complexe et plus risqué, nous serons à leur coté.

 

enrapport

Dire d’Innovateur de :

sla-logoRaymond Saint Louis Augustin
Maire de Fort de France,
Premier Vice-Président de la CACEM,
Président de la Commission Innovation et Entreprise de la CACEM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.