Du sang neuf à la Technopole

Nouveaux_13_12_03
Fin octobre, Jacques, Ketty et Boris ont poussé un soupir de soulagement : le dernier Comité d’Agrément de Technopole Martinique a validé leur candidature. A peine quelques jours après la communication de la décision,
ils ont tous les trois intégré la Technopole.

 

2JMSPORTS_Logo_200_2002JMSPORTS

Jacques MUHEL est moniteur diplômé de tennis. Depuis quelques années, il cherche à développer en Martinique la pratique du beach tennis. Ses premiers tests se révélant plutôt encourageants, il a choisi de professionnaliser cette activité et de définir une offre de prestation spécifique à destination à la fois du monde du tourisme et de l’entreprise.

 

Au-delà de ses compétences pédagogiques et sportives, c’est donc en tant qu’organisateur de manifestations sportives innovantes de bord de mer que Jacques a créé son entreprise 2JMSPORTS.

 

CotrebilKetty_VisuelsiteKetty COTREBIL : une touche caribéenne dans votre garde robe

 

Professionnelle de la mode et du stylisme, Ketty a constaté en travaillant d’abord en Europe que les créateurs de l’Arc des Antilles étaient peu présents sur les évènements incontournables de la mode. Et pourtant, elle en connaît beaucoup qui mériteraient d’être plus connus. L’idée lui est venue de mettre en place une boutique en ligne, un site vitrine qui leur donnerait plus de visibilité. Ketty travaille sur ce projet depuis plus d’un an.

 

Si elle intègre l’espace d’incubation aujourd’hui, c’est pour finaliser son projet dans un cadre professionnel avec un accompagnement de proximité : « je fais un point d’avancement toutes les semaines avec Déborah [Responsable de la pépinière], ça me permet de garder le rythme et d’identifier les points à approfondir avant de lancer l’activité ».

 

 

 

BDupoux_Borne_150Le projet lumineux de Boris DUPOUX

 

Ingénieur diplômé de Centrale Marseille, Boris a démarré sa carrière dans le secteur du luminaire d’extérieur. Son expérience l’a amené à se pencher sur la zone intertropicale et ses spécificités. Boris s’est rendu compte que l’offre de luminaires d’extérieur disponible sur le marché ne répondait ni à une démarche écologiques de basse consommation ni aux exigences liées au climat (vieillissement prématuré lié à l’air marin et au taux d’humidité).

 

Fort de ce constat, il s’est mis en tête de concevoir une gamme de luminaires adaptée à la zone intertropicale. C’est dans cette optique qu’il a intégré l’espace d’incubation.