Edito du président


Athanase JEANNE-ROSE

De nombreux territoires insulaires, comme le nôtre, se trouvent en situation économique difficile ; et les symptômes persistants sont lourdement ressentis par les acteurs du développement : contractions budgétaires et financières, instabilité des marchés, manque de visibilité…

 

En réponse à ces contraintes, l’innovation s’ouvre en Martinique, comme partout ailleurs : de nouvelles attentes sociétales s’affirment, les perceptions de valeurs « clients » deviennent la préoccupation centrale, des usages émergeants se traduisent en marchés, des « façons » différentes d’innover investissent l’entreprise…

 

En 2015, l’initiative Technopolitaine lancée par la ville du Lamentin, aura 20 ans.
Aujourd’hui, portée par La CACEM, Technopole Martinique apparait comme un acteur majeur de l’accompagnement de l’innovation martiniquaise, en prise avec ces nombreuses évolutions et en interaction permanente avec les mondes de l’entreprise, de la recherche et des institutions.

 

Bien entendu ce positionnement ne constitue nullement une fin en soi…
Au contraire ! Plus que jamais, il impose à cet outil de toujours se réinventer et s’adapter pour être à la hauteur du défi majeur que représente l’innovation pour notre économie.

 
Placée aux cotés des créateurs et entrepreneurs, la Technopole prend au quotidien le pouls de l’innovation martiniquaise.

 

Elle crée et déploie une chaîne de services d’accompagnement, avec pour ambitions de :

  • Construire, pour la Martinique toute entière, un système d’innovation en réseau ;
  • Permettre ainsi aux mondes de la recherche, de l’enseignement et de l’entreprise d’œuvrer ensemble;
  • Fournir aux entrepreneurs et professionnels martiniquais les outils, structures et moyens d’exploiter les meilleurs savoir-faire et de concevoir les produits et services qui les rendront crédibles dans le concert économique global.

La labellisation Technopole, c’est l’émergence d’un phare économique qui distingue la Martinique parmi les régions européennes et renforce l’attractivité de son territoire. C’est aussi la reconnaissance des efforts consentis par les entreprises et tous les acteurs de la recherche et du développement.

 

Face à la raréfaction des moyens, l’intelligence collective et le travail en réseau constituent les ressources essentielles à la dynamique technopolitaine.
Pour transformer cette dynamique en véritable atout au sein des territoires, les labels, les services et les valeurs de Technopole Martinique doivent être partagés.
C’est cette conscience aiguë, qui incite les élus de la Communauté d’Agglomération Centre Martinique à impliquer la Technopole dans la mise en œuvre de stratégies partenariales d’innovation.

 

Grâce à la convergence des ambitions et à la synergie entre acteurs, nous renforcerons l’attractivité de notre région.

 

Athanase JEANNE-ROSE, Maire de Saint-Joseph, Président de la CACEM