Jean-Marc BULLET : le design martiniquais primé au niveau européen

Après un cursus au Campus Caraibéen des Arts (CCA), ex IRAV, Jean-Marc BULLET étudie le paysage à la Haute école des arts du Rhin (HEAR) de Strasbourg, puis le design industriel à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI) les ATELIERS.

 

De retour à la Martinique, il crée son agence de design BULLET & ASSOCIES, par laquelle il propose des prestations de scénographie d’espace et de conseil en design auprès des entreprises locales.

 

En juin 2018, l’Observeur du design a labellisé son projet de composteur urbain parmi des centaines de créations proposées.

 

Organisé par l’Agence pour la Promotion de la Création Industrielle (APCI) depuis 1999, l’Observeur du design, prix français du design, récompense chaque année les réalisations les plus emblématiques des designers et entreprises français et étrangers.

 

Vitrine de l’écosystème du design français, ce prix s’inscrit dans le cadre des politiques de l’État. Il est reconnu par le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère de la Culture. Il permet aux participants, dont les productions sont primées par un jury indépendant d’experts, de développer ou d’accroître leur notoriété au niveau national et international auprès du grand public, des utilisateurs concernés, des professionnels et des acteurs économiques. urbain.

 

La réalisation de Jean-Marc BULLET, jugée innovante par l’APCI est également  nominée pour le German Design Award 2019.

Interviewé par Technopole Martinique, il dévoile le parcours de cette aventure.

 

Technopole Martinique : Quelle démarche vous a amené à créer ce composteur et à candidater à la labellisation de l’Observeur du design ?

 

Jean-Marc BULLET : Le projet a pour point de départ un concours auquel j’ai participé sur la thématique de la nature en ville. J’ai décidé de travailler sur le sujet du compostage en milieu urbain. Mon constat est que de plus en plus de gens vivent en milieu urbain et sont sensibles aux problématiques écologiques dont celles de la gestion des déchets. Certains aménagent un espace jardin comme ils peuvent et pratiquent le compostage. Toutefois, dans l’espace public j’ai remarqué qu’il n’y a pas de composteur. D’où la problématique suivante : comment permettre à tous de participer au processus de compostage et permettre au citadin de recréer un lien avec le vivant ?

 

TM : Quel a été votre cheminement dans ce processus ?

 

J-M B : A ce moment j’étais en Chine et j’ai eu la chance de voir des manières différentes de jardiner en milieu urbain. J’ai commencé par poser une série de questions aux personnes que je connaissais et qui avaient un jardin à la Martinique afin de connaître les avantages et les inconvénients de leur composteur. J’ai ensuite entamé des recherches  principalement par internet, sur les pratiques du compostage. Je voulais bien comprendre le processus et voir les solutions qui existaient. A la suite de ces recherches j’ai effectué les premiers croquis que j’ai soumis à ma famille pour avoir leur avis. C’était l’occasion de débats qui m’ont permis de faire évoluer le projet. Une fois la conception terminée, j’ai réalisé un prototype qui m’a permis de participer à ce concours pour le Label Observeur du design 2018 et à celui du German Design Award 2019.

 

TM : Que vous apporte concrètement cette nomination et que vous apportera celle du German Design Award ?

 

J-M B : Ce prix met en avant le design comme  un facteur de différenciation incontournable pour les entreprises.  Il me permettra de développer et d’accroître ma notoriété au niveau national et international auprès du grand public, des utilisateurs concernés, des professionnels et des acteurs économiques.

Je souhaite que le German Design Award contribue directement au succès commercial global de mon projet de composteur urbain. En effet, les prix ne seront attribués par le jury (international) qu’à des projets qui représentent véritablement des contributions pionnières au paysage du design allemand et international. Le German Design Award identifie et présente des tendances de design unique.

 

Nous souhaitons à Jean-Marc BULLET une bonne continuation dans ses différents chantiers.