Frères Lauzéa : quand la Martinique fait la pige aux chocolats belges

lauzea-bandeau
Diplômé d’une école de commerce, Thierry Lauzéa se découvre une passion pour le chocolat au sein du Groupe Mars (Mars, M&M, Twix…).
En 2003, il achète une petite enrobeuse et commence à produire, en amateur, pour sa famille et ses amis. Après un stage à Niort, auprès des meilleurs ouvriers de France, il ouvre avec son frère un laboratoire à Fort-de-France puis, profitant de la disponibilité d’un local familial au Lamentin, il décide d’y implanter l’ensemble de son activité.
 
Soucieux de réussir cette nouvelle implantation, il sollicite les conseils d’ITEC-CEEI qui bâtit avec lui un projet structuré. Il s’agit de créer un véritable laboratoire et d’innover en fabriquant ce que les autres ne veulent ou ne savent pas faire. Le projet englobe l’ensemble du processus de production, depuis la définition et l’implantation des machines jusqu’aux plans de nettoyage quotidien.
 
Les Conseillers Innovation d’ITEC-CEEI mobilisent alors les compétences du PARM qui recommande un investissement lourd pour permettre le travail du chocolat et celui du sucre cuit (pâtes de fruits). ITEC-CEEI participe à la recherche de financement et le projet s’exécute, en 2006, selon le schéma prévu avec le PARM.
 
« Nous produisons aujourd’hui 5 tonnes de chocolats fins par an pour un chiffre d’affaires de 300.000 € », déclare Thierry Lauzéa qui a installé un nouveau point de vente directe à Didier. « Ma plus grande fierté, déclare-t-il, est d’avoir inversé le flux des cadeaux chocolat. Autrefois on rapportait ceux-ci de métropole, aujourd’hui on les remporte de Martinique. »
 
Le succès de cette production repose grandement sur l’innovation en matière de parfums, à la fois locaux et inédits : goyave, rhum, schrub, gingembre mais aussi patate douce et giraumon.
 
Attentifs à l’amélioration permanente de leurs produits, Thierry et Jimmy Lauzéa poursuivent leurs recherches dans le sens des qualités gustatives. Ils viennent à nouveau de solliciter le concours d’ITEC-CEEI et du réseau TECHNOPOLE MARTINIQUE, pour la création d’un nouveau laboratoire encore plus performant.
 
« Nous n’avons pas les moyens de créer un service de R&D. Pour nous, TECHNOPOLE MARTINIQUE offre donc un appui indispensable. Nous nous sentons moins seuls et ça nous pousse à rester en ébullition. »
 
Parmi les projets en cours :

  • Création d’un nouveau laboratoire
  • Innovations produits
  • Nouveaux conditionnements

enrapport

Dire d’Innovateur de :

Lauzea-LogoThierry LAUZÉA
Gérant de l’entreprise Frères LAUZÉA
www.frereslauzea.com